Vendredi 12 décembre 5 12 /12 /Déc 17:39
Les quelques conseils qui suivent sont transmis de générations en générations de personnes qui ont réussi leurs examens. Ces conseils sont donc à prendre à pleine bouche, sans pincettes, et à volonté. L'abus de ces conseils est fortement conseillé. Si vous ne prenez pas en compte ces quelques astuces, ne venez pas ensuite pleurer, il ne faudra vous en prendre qu'à vous même. En dessous de chaque conseil, vous trouverez un témoignage en gras d'une personne que cela a beaucoup aidé. Pour des raisons de sécurité nationale, je ne pourrai divulguer le nom de ces témoins, merci de votre compréhension


1- Ne pas sortir de chez soi
.

Afin que les cellules grises ne soient pas abimées par la chaleur, il est important de rester à l'abri du soleil. Idéalement, pour conserver ses cellules grises en bonne santé en période de blocus, une cellule grise est parfaite. Pour cela, rendez-vous au commissariat le plus proche et avouez n'importe quel crime afin de pouvoir passer un blocus serein, sans tentation venant de l'extérieur.

Ce conseil est de loin le plus important à suivre. Cela faisait 2 ans que je ratais. Alors l'année dernière, je me suis rendu au poste de police de Bruxelles et j'ai avoué avoir été l'instigateur du génocide juif durant la seconde guerre mondiale. J'ai ainsi pu passer un blocus parfait. Le seul problème, c'est que dans les douches, le savon était rangé au niveau du sol.

2- Apprendre sur le court terme.

Le plus important dans les études universitaires, c'est d'apprendre les choses sur un très court terme, une fois les examens terminés, il n'est plus important de connaître ces choses idiotes. Sachez qu'une fois engagé par une boîte de traders, personne ne vous tiendra rigueur de ne pas savoir ce qu'est le Dow Jones.

Lors de mes études de médecine, j'ai toujours étudié sur le court terme. J'ai réussi chaque année avec une grande distinction. Aujourd'hui, j'exerce dans la région de Charleroi et mes patients sont très contents de moi. Je suis tellement bon docteur que mes patients ne reviennent jamais deux fois. N'est-ce pas l'objectif de tout médecin de ne plus revoir ses patients? Toutefois, je suis de temps en temps invité par les familles de mes patients pour leur enterrement.




3- Dormir beaucoup.

En période de blocus, il est très important de bien dormir. N'hésitez pas à dormir 10 à 15h par nuit. Dormir 15 heures est l'idéal. Ainsi, lorsque vous vous levez, il vous reste 9h de bloque. Plus besoin de manger ni de boire, car "qui dort dine". Si vous avez du mal à dormir autant, n'hésitez pas à vous bourrer de médicaments, d'héroïne ou de thé à la camomille.

Rrrrrrhhhh. Mmmmffff. Gnia. Mmmmf. Rrrrrh.....



4- Faire face au stress.

Le stress est l'un des pires ennemis d'un bon blocus, juste après le compagnon de cellule homosexuel. Afin de déstresser, il existe plusieurs moyens, tous plus efficaces les uns que les autres.
- Se taper la tête contre un mur jusqu'à évanouissement(prévoir les frais d'hopitaux)
- Se faire une petite incision au niveau de la jugulaire, le manque de sang a tendance à calmer (prévoir les frais d'hopitaux)
- Aller s'amuser avec des amis. exemple: Petit poisson rouge au milieu de l'autoroute. (prévoir les frais d'hopitaux)
- Faire un safari-photo au congo (prévoir les frais de morgue)



Bonjour, ici la maman de Kevin, qui est parti se détendre au congo. Merci pour ce précieux conseil, je suis persuadée qu'il aurait réussi ses examens s'il était revenu.







Par Alphonse Baudet - Communauté : Le champ du monde
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Le monde est con

Vous trouverez ici chaque jour un lien vers une information relevant la stupidité du monde qui nous entoure.

Il crée un blog con sur les cons, mais quel con!

Visiteurs


Locations of visitors to this page

Contact

Pour toutes plaintes, félicitations, demandes de duels, demandes en mariage: illidan133@msn.com
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus